logo
Lancer la vidéo

Déviance, subversion et clandestinité. L’action sociale entre le discours et la réalité

ABO Numéro 1 - 2019 bricolagesens du travailtravail social - par Renaud Maes - Bernard Van Asbrouck -

Osons une thèse quelque peu provocante : si les professionnels de l’action sociale prennent de plus en plus des postures déviantes, subversives voire clandestines, c’est parce qu’ils refusent obstinément d’être transformés en… curés ! Dans ce qui apparait dès lors comme une résistance, c’est un puissant éthos professionnel qui s’exprime, éthos dont les racines sont sociohistoriques, et qui se trouve mis en tension par l’évolution des politiques publiques.

Castel (1999) a scanné l’alchimie ayant donné naissance à la sécurité sociale : un effort collectif conflictuel qui a inventé le droit social et a sorti la solidarité des indignités de la charité. Décrivant l’adoption des premières lois d’assurance publique à la fin du XIXe siècle, il note en effet : « le capitalisme réalise […] une étrange opération alchimique. Les pouvoirs de la propriété sont conservés. Le droit est lié au versement de la cotisation, c’est ce qui lui donne son caractère inconditionnel, à la différence du droit au secours : parce qu’il a payé, le...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Renaud Maes


Auteur

Rédacteur en chef de La Revue nouvelle.
Renaud Maes est docteur en Sciences (Physique, 2010) et docteur en Sciences sociales et politiques (Sciences du Travail, 2014) de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Il a rejoint le Comité de rédaction en 2014 et, après avoir coordonné la rubrique « Le Mois » à partir de 2015, il est devenu rédacteur en chef de La Revue nouvelle en novembre 2016. Il est également professeur invité à l’Université Saint-Louis (Bruxelles) et à l’ULB, et mène des travaux de recherche portant notamment sur l’action sociale de l’enseignement supérieur, la prostitution, le porno et les comportements sexuels, ainsi que sur le travail du corps. Depuis juillet 2019, il est président du comité belge de la Société civile des auteurs multimédia (Scam.be).

Bernard Van Asbrouck


Auteur