Dépasser les réseaux : une proposition

Christophe Derenne
Enseignement-enfance.

La proposition avancée dans cet article a pour ambition de dépasser le « régime des réseaux », sociologiquement suranné, mais institutionnellement renforcé. Elle se présente sous la forme d’une synthèse entre les cultures existantes : la décentralisation et le dynamisme des réseaux libres, les garanties d’un contrôle démocratique plus large des réseaux officiels. Il ne s’agit pas d’un compromis entre deux modèles : les éléments neufs ne proposent pas seulement un compromis entre les « cultures » mais s’attachent à formuler des réponses plus adaptées aux défis actuels d’une politique éducative. Les mesures proposées devraient s’appliquer à l’ensemble des établissements : elles constituent ainsi une solution globale et démocratique, qui s’inscrit dans le cadre d’une réinterprétation de la liberté d’enseignement.