logo
Lancer la vidéo

Démographie

ABO 15 juillet UE (Union européenne)DémographieEurope - par Neil Datta -

La démographie est devenue un sujet politique à la mode. Dans son discours annuel pour 2020, le président Vladimir Poutine a placé les défis démographiques que connait la Russie au centre de ses priorités. En septembre 2019, Victor Orbán, le Premier ministre hongrois, a accueilli le troisième Sommet démographique de Budapest en présence de hauts dirigeants de plusieurs pays d’Europe centrale et orientale. Plus à l’ouest, le gouvernement espagnol a nommé Elena Cebrián Calvo secrétaire générale pour le Défi démographique et Ursula von der Leyen a créé un poste de vice-présidente pour la Démocratie et la Démographie, confié à l’ancienne eurodéputée de centre droit Dubravka Šuica. En bref, la démographie n’a pas connu une telle popularité à l’échelle politique depuis longtemps.

Par contre, le sujet a longtemps été délaissé par le monde politique européen qui a considéré que les défis démographiques étaient synonymes de question de « surpopulation » dans les pays du Sud, se contentant d’aborder les enjeux de population en Europe à travers la question des droits sexuels et reproductifs. Or, le continent est confronté à ses propres défis démographiques, même s’ils sont multiples, hétérogènes et distincts de ceux observés dans d’autres régions du monde. On constate ainsi à la fois une décroissance démographique dans de nombreux pays...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Neil Datta


Auteur

secrétaire du Forum parlementaire européen pour les droits sexuels et reproductifs depuis 2004