De très acides radicaux libres

Renaud Maes
Terrorisme, radicalisation, Violences.

Les discours publics sur le terrorisme ont recours, depuis 2001, à la notion de radicalisation. Cette notion qui a fait florès demeure peu précise et, pour comprendre le basculement dans la violence djihadiste, un retour au terrain s’impose. Il en ressort que pour comprendre « la radicalisation », sans doute faut-il questionner avant tout les évolutions institutionnelles.