logo
Lancer la vidéo

De la droite à l’extrême droite : la radicalisation des troles

ABO Numéro 7 – 2018 communicationextrême droiteHarcèlementréseaux sociauxViolences - par Renaud Maes -

«  Coordonnées du débat  » est une série de textes présentant des réflexions sur les caractéristiques du débat public contemporain, tout particulièrement, du débat en ligne. Entre retour réflexif et viatique pour les réseaux sociaux, elle se fonde sur l’idée qu’une part non négligeable de ce qui peut être vécu aujourd’hui comme une crise du politique s’enracine dans la manière dont nous débattons (ou pas) de la chose publique.

La question de la violence des échanges sur les réseaux sociaux est devenue une préoccupation classique de la littérature scientifique [1], singulièrement en ce qui concerne les échanges politiques [2]. Le cyber-harcèlement constitue également une thématique extrêmement porteuse, surtout lorsqu’elle concerne les jeunes et le milieu scolaire [3]. Si plusieurs autrices et auteurs ont bien décrit l’acharnement visant certaines figures politiques — la sociolinguiste Laurence Rosier ayant notamment décortiqué les attaques contre Christiane Taubira [4] —,...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Renaud Maes


Auteur

Rédacteur en chef de La Revue nouvelle.
Renaud Maes est docteur en Sciences (Physique, 2010) et docteur en Sciences sociales et politiques (Sciences du Travail, 2014) de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Il a rejoint le Comité de rédaction en 2014 et, après avoir coordonné la rubrique « Le Mois » à partir de 2015, il est devenu rédacteur en chef de La Revue nouvelle en novembre 2016. Il est également professeur invité à l’Université Saint-Louis (Bruxelles) et à l’ULB, et mène des travaux de recherche portant notamment sur l’action sociale de l’enseignement supérieur, la prostitution, le porno et les comportements sexuels, ainsi que sur le travail du corps. Depuis juillet 2019, il est président du comité belge de la Société civile des auteurs multimédia (Scam.be).