logo
Lancer la vidéo

Contribution des dynamiques de benchmarking à la mise en marché des institutions universitaires : le cas des rankings et des agences d’assurance-qualité

ABO Numéro 7 – 2020 classementenseignementenseignement supérieur - par François Fecteau -

C’était le vendredi 14 aout que l’université de Jiao-tong de Shanghai publiait l’Academic Ranking of World Universities de 2020. […]
Les dynamiques d’internationalisation de l’enseignement supérieur existent depuis la fondation des premières universités au Moyen-Âge et ont longuement été associées à la mobilité des étudiants et des corps académiques. La mondialisation de l’enseignement supérieur, quant à elle, s’avère un phénomène plus récent, émergeant depuis les années 1980.

C’était le vendredi 14 aout que l’université de Jiao-tong de Shanghai publiait l’Academic Ranking of World Universities de 2020. Depuis 2003, ce classement dresse un ordre hiérarchique des universités de « classe mondiale » jusqu’aux « plus médiocres ». Et comme chaque année, ce classement subit son lot de critiques méthodologiques de la part des acteurs des communautés universitaires. Parmi les réactions relevées cette année, le gazouillis publié sur Twitter par le recteur de l’université libre de Bruxelles, Yvon Englert, n’est pas sans une certaine ambigüité :...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

François Fecteau


Auteur

Québécois d’origine, François Fecteau a emmenagé à Bruxelles pour y faire un Doctorat en sciences politiques et sociales à l’Université libre de Bruxelles. Ses travaux de recherches portent principalement sur l’institution néolibérale de l’imaginaire dans le champ de l’enseignement supérieur. Au fil de ses recherches, F. Fecteau a mobilisé les méthodes d’analyse critique du discours permettant de rendre compte des transformations longues des représentations du rôle des institutions d’enseignement supérieur dans la société. Depuis mars 2020, il est chercheur postdoctorant à l’UCLouvain (IACS) grâce à la bourse du Fonds de recherche Québec/Société et Culture. Ce projet de recherche vise à éclaircir le rôle des agences européennes d’assurance-qualité dans le régulation du champ de l’enseignement supérieur et leur contribution au rapprochement entre les institutions et les acteurs socioéconomiques.