logo
Lancer la vidéo

Colombie : le déminage, premier visage de la paix à venir

ABO Juin 2015 - par Laurence Mazure -

Une crise récente dans le processus de paix colombien vient de révéler que le chemin parcouru avait atteint un point de non-retour.

Il n’existe pas de négociations de paix sans soubresauts — le processus de paix colombien engagé depuis 2012 entre le gouvernement du président Santos et la guérilla des Farc ne fait pas exception à la règle. Une crise récente vient justement de révéler que le chemin parcouru avait aussi atteint un point de non-retour. Ainsi, le 15 avril, dans la zone de Buenos Aires, onze soldats des forces armées sont tués et vingt-et-un autres blessés lors d’une attaque menée par les Farc. Cet incident grave vient ébranler une période porteuse d’espoir sur laquelle il...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium