logo
Lancer la vidéo

Citoyenneté des ainés, un fondement dans la construction des solidarités locales

ABO Numéro 8 - 2017 CitoyennetéGénérationParticipationsolidaritéVieillissement actif - par Myriam Leleu - Olivier Masson -

Nous analysons le déploiement d’un processus participatif engageant pouvoirs locaux et personnes âgées, dans le cadre d’une recherche-action participative, Wallonie amie des ainés (Wada). La perspective d’un changement en profondeur des interactions vécues dans la cité repose ici sur le postulat d’une citoyenneté pan-générationnelle activée par les ainés. Les notions de citoyenneté, de solidarité et de participation sont interpelées à l’aune d’un vieillissement actif et en santé.

« Les villes peuvent-elles changer le monde ? » Cette phrase, empruntée à l’introduction d’un passionnant ouvrage de Durand Folco (2017, p. 7), donne le ton des idées qui vont suivre. De même, peut-on se demander si les ainés peuvent encore changer le monde ? Et de quels changements il s’agit ? Des changements qui touchent à leur quotidien, de l’ordre de la vie privée ? Des changements globaux, d’ordre politique ? Des changements touchant la vie de tous dans la cité, les espaces sociaux et communautaires, les espaces publics ? Des changements visant...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Myriam Leleu


Auteur

sociologue et gérontologue, assistante de recherche (UCL-faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme), maitre-assistante en Haute école

Olivier Masson


Auteur

ingénieur civil architecte, professeur (UCL-faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme)