Burnout, quand l’organisation désagrège l’individu

Thomas Lemaigre

Les situations pathologiques sont souvent d’excellents décodeurs des questions de société, comme si les mutations sociales s’inscrivaient au plus intime de nous. Ainsi, les problèmes nés des interactions entre les fonctionnements des individus et ceux des organisations n’apparaissent nulle part mieux que dans les situations de burnout, le syndrome d’épuisement professionnel. En effet, la recherche des vingt dernières années le décrit comme une maladie de l’adaptation ou du don de soi dont les causes sont à chercher avant tout dans le fonctionnement des organisations. Il s’agit aujourd’hui de faire fonctionner ensemble ces deux niveaux explicatifs au vu du devenir de l’individu contemporain.