logo
Lancer la vidéo

Big data : une mine d’or, mais à quel prix pour notre vie privée ?

ABO Numéro 4 - 2017 - par Antoine Delforge -

Le big data est un phénomène qui se caractérise par le volume de données, la vitesse d’analyse nécessaire, la gestion de variété de données, la véracité des données qu’il s’agit d’établir et la maitrise des modes de visualisation. Devenu un outil indispensable des campagnes électorales et des sociétés d’assurance, il pose cependant un grand nombre de questions éthiques. Un cadre juridique a donc été défini au niveau européen. Il reste cependant à fournir un lourd travail de sensibilisation.

Depuis maintenant une petite dizaine d’années, une quantité inimaginable de données sont créées chaque jour, chaque heure, chaque seconde, et ce sans que la plupart des gens le sachent. Ainsi, à chaque fois que vous utilisez votre ordinateur, votre navigateur Internet, votre smartphone, vos objets connectés (montre, voiture…), vous générez inévitablement des données. Quand on sait qu’il y a aujourd’hui 3,9 milliards de personnes connectées à Internet [1] et qu’on estime à plus de 50 milliards le nombre d’objets connectés en 2020 (contre 12 milliards...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Antoine Delforge


Auteur

chercheur au Centre de recherche information, droit et société (CRIDS) de la Faculté de droit de Namur