logo
Lancer la vidéo

Big data, la donnée c’est toi ! Quelques repères sur la connexion de nos subjectivités

ABO Numéro 8 - 2016 - par Thomas Lemaigre -

« Comment fonctionne internet, à l’attention de ceux qui n’y comprennent rien, mais qui se disent quand même qu’il se passe là quelque chose d’important ? » Tel aurait pu être le titre de cet article. Un quart de l’humanité vibrionne sur ce réseau des réseaux. Internet est un continent économique, social et culturel à part entière, où les rapports de force ont diamétralement changé en un quart de siècle. En témoigne la maitrise des données sur les utilisateurs : pour les capter, les stocker et les traiter, fabriquer internet revient désormais à doter nos subjectivités de multiples appareils connectés.

« La difficulté, c’est de transmettre à chaque homme la sensation que même au fond d’une cellule exigüe, il conserve une capacité de contrôle sur le monde qui est le sien », Gonçalo M. Tavarez [1]. « We know where you are. We know where you’ve been. We can more or less know what you’re thinking about », Eric Schmidt, ancien PDG de Google, 2010 [2]. L’interconnexion d’une infinité d’ordinateurs, c’est la définition minimale que l’on peut donner d’internet. Cette interconnexion repose sur toutes sortes d’appareils : des câbles, des routeurs, des ordinateurs...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Thomas Lemaigre


Auteur

Thomas Lemaigre est économiste et journaliste. Il opère depuis 2013 comme chercheur indépendant, spécialisé sur les politiques sociales et éducatives, ainsi que sur les problématiques socio-économiques régionales. Il exerce également des activités de traduction NL>FR et EN>FR. Il est co-fondateur de l’Agence Alter, éditrice, entre autres, du mensuel Alter Echos, qu’il a dirigée jusqu’en 2012. Il enseigne ou a enseigné dans plusieurs Hautes écoles sociales (HE2B, Helha, Henallux).