logo
Lancer la vidéo

Big data, la donnée c’est toi ! Quelques repères sur la connexion de nos subjectivités

ABO Numéro 8 - 2016 - par Thomas Lemaigre -

« Comment fonctionne internet, à l’attention de ceux qui n’y comprennent rien, mais qui se disent quand même qu’il se passe là quelque chose d’important ? » Tel aurait pu être le titre de cet article. Un quart de l’humanité vibrionne sur ce réseau des réseaux. Internet est un continent économique, social et culturel à part entière, où les rapports de force ont diamétralement changé en un quart de siècle. En témoigne la maitrise des données sur les utilisateurs : pour les capter, les stocker et les traiter, fabriquer internet revient désormais à doter nos subjectivités de multiples appareils connectés.

« La difficulté, c’est de transmettre à chaque homme la sensation que même au fond d’une cellule exigüe, il conserve une capacité de contrôle sur le monde qui est le sien », Gonçalo M. Tavarez [1]. « We know where you are. We know where you’ve been. We can more or less know what you’re thinking about », Eric Schmidt, ancien PDG de Google, 2010 [2]. L’interconnexion d’une infinité d’ordinateurs, c’est la définition minimale que l’on peut donner d’internet. Cette interconnexion repose sur toutes sortes d’appareils : des câbles, des routeurs, des ordinateurs...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Thomas Lemaigre


Auteur