logo
Lancer la vidéo

Art, handicap mental et reconnaissance sociale

ABO Mai 2016 - par Stéphane Leyens - Marie-Martine Gernay - Françoise Dal - Clémence Mercier - Cécile Schumacher -

L’expression artistique est incontestablement un important levier d’inclusion sociale. Des ateliers artistiques pour personnes handicapées mentales visent ainsi l’épanouissement citoyen de leurs participants. Cependant, étant donné leurs spécificités, on est en droit de se demander dans quelle mesure les productions artistiques de la personne handicapée mentale contribuent à sa juste reconnaissance, et dès lors à son inclusion sociale.

L’expression artistique contribue à l’épanouissement humain : sauf à s’en remettre à quelques idéologies extrêmes, le fait est universellement reconnu. La possibilité de laisser cours à son imagination et sa sensibilité artistiques, et de les exprimer prend ainsi place parmi les facteurs essentiels du bien-être humain dans l’une des théories de la justice sociale et du développement humain les plus influentes aujourd’hui [1]. Une chose est d’avoir la conviction de l’importance de l’expression artistique comme facteur d’épanouissement des personnes, une...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Stéphane Leyens


Auteur

professeur de philosophie, à l’université de Namur

Marie-Martine Gernay


Auteur

de formation artistique est chargée de projets au fonds de soutien Marguerite-Marie Delacroix, ARAPH

Françoise Dal


Auteur

directrice du Créahm-Bruxelles

Clémence Mercier


Auteur

étudiante en philosophie à l’ULB

Cécile Schumacher


Auteur

directrice du Créham-Région wallonne (Liège)