logo
Lancer la vidéo

Allemagne, la permanence de l’autogoal européen

Février 2009 - par Olyeka Demugir -

Il a longtemps été question du moteur franco-allemand qui faisait avancer la construction européenne. Cependant, au cours des dernières années, des prises de position de membres du gouvernement allemand ont illustré qu’en matière d’intégration européenne, l’Allemagne avait peut-être enclenché la marche arrière. Ce comportement ne lui est pas propre et s’observe dans un grand nombre d’États membres, ce qui dénote un manque de clarté dans le projet européen au cours de la décennie écoulée.

Partager

Olyeka Demugir


Auteur