logo
Lancer la vidéo

Afghanistan, entre fragmentations et recompositions

ABO Numéro 07 – 2021 AfghanistanconflitÉtats-UnisTaliban - par Jonathan Piron -

L’été 2021 aura vu l’Afghanistan revenir au cœur de l’actualité. L’Afghanistan a été présenté comme un pays indomptable, véritable « tombeau des empires », marqué par des luttes fratricides entre tribus et des rivalités entre l’urbain et le rural. Mais l’Afghanistan, son histoire et les diverses composantes de sa société restent incomprises ou mises de côté au profit d’autres questionnements non pas moins essentiels, mais invisibilisant certaines évolutions importantes.

L’été 2021 aura vu l’Afghanistan revenir au cœur de l’actualité. Avec l’avance rapide des talibans, leur conquête de Kaboul et le retrait désordonné des dernières forces internationales, nombreuses auront été les analyses tentant d’éclaircir la situation. C’est principalement sous l’angle de la débâcle internationale que l’approche s’est réalisée. Les commentaires ont été multiples pour juger une intervention de vingt ans dont le cout global est démesuré (plus de 2000 milliards de dollars) et dont les effets et impacts sont absents. L’Afghanistan a été, en outre,...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Jonathan Piron


Auteur

historien spécialisé sur le Moyen-Orient, conseiller à la prospective pour Etopia