logo
Lancer la vidéo

Abou Jahjah, un bavard doué

Avril 2004 - par Pierre Coopman -

La polémique autour du Belgo-Libanais Dyab Abou Jahjah s’étant aujourd’hui passablement apaisée, peut-on considérer que tout a été dit sur le dirigeant de la Ligue arabe européenne  ? Si l’extrémisme d’Abou Jahjah est loin d’être inoffensif sur le terrain politique belge, ceux que l’homme a pu effrayer en Belgique ne sont probablement pas assez informés de l’incroyable trivialité des propos du protagoniste lorsqu’on les replace dans le contexte de ses origines libanaises. Le trublion d’Anvers est un talentueux manipulateur des opinions qui font « sens commun » au Proche-Orient.

Partager

Pierre Coopman


Auteur

Pierre Coopman a étudié le journalisme à l’ULB et la langue arabe à la KUL, au Liban et au Maroc. Pour La Revue nouvelle, depuis 2003, il a écrit des articles concernant le monde arabe, la Syrie et le Liban . Depuis 1997, il est le rédacteur en chef de la revue Défis Sud publiée par l’ONG belge SOS Faim. À ce titre, il a également publié des articles dans La Revue nouvelle sur la coopération au développement et l’agriculture en Afrique et en Amérique latine.