logo

Réfugiés

Fausse paix et véritable abandon pour la Syrie et son peuple

Numéro 05 - 2019 guerreRéfugiésSyrie - par Pierre Coopman -


Dans le contexte qui prévaut actuellement en Syrie, on peine à comprendre la valeur pascale du discours de Jorge Mario Bergoglio appelant le 21 avril 2019 « à favoriser le retour des réfugiés ». Que des victimes d’une guerre puissent retrouver leurs...

Les réfugiés, « valets puants » de la Belgique confédérale

Numéro 1 - 2016 AsileRéfugiés - par Pierre Delagrange -


Durant les mois de septembre et octobre 2015, lorsqu’éclata la « crise de l’asile » provoquée par l’afflux massif de réfugiés en provenance du Moyen-Orient, les différents niveaux de pouvoir belges (Fédération, Régions, Communautés et pouvoirs locaux) se...

Imbéciles islamophobes

Janvier 2016 IslamislamophobieracismeradicalisationRéfugiés - par Christophe Mincke -


Il y a quelques jours, à la piscine de Coxyde, s’est déroulé un drame. Un réfugié nageait, une jeune fille criait, la police débarquait et embarquait les protagonistes. Rapidement, le récit se répandit de l’agression sexuelle d’une jeune fille par un...

Charité bien ordonnée…

Décembre 2015 AsileRéfugiésSyrie - par Anathème -


Nombreux sont ceux que l’on entend à juste titre s’indigner de l’accueil réservé aux réfugiés qui affluent ces dernières semaines à Bruxelles. Des centaines de personnes se sont mobilisées pour accueillir, loger, nourrir, divertir et écouter ces personnes...

Les réfugiés, « valets puants » de la Belgique confédérale ?

Septembre 2015 AsileRéfugiés - par Pierre Delagrange -


Depuis qu’a éclaté la « crise de l’asile » provoquée par l’afflux massif de réfugiés en provenance du Moyen-Orient, les différents niveaux de pouvoir belges (Fédération, Régions, Communautés et pouvoirs locaux) se sont distingués par un usage pour le moins...

Parc Maximilien : le choix des larmes. Être solidaires, mais sans larmes de Bachar

Septembre 2015 Réfugiés - par Pierre Coopman -


La solidarité a trouvé un parc, un lieu bien circonscrit. La charité sait où se loger. Il serait mal venu de la critiquer et La Revue nouvelle veut s’en féliciter. Cette solidarité revigorante a pourtant eu du mal à dénommer clairement ceux qu’elle...