La Revue nouvelle

Vaut-il toujours mieux lever les malentendus ?

Auteur(s) : Luc Van Campenhoudt
Partagez l'article sur Facebook

Comme nous ne sommes pas en mesure de comprendre parfaitement les autres, mais que nous ne pouvons pas nous empêcher de tenter de les comprendre pour nous ajuster à eux, nous les comprenons toujours plus ou moins de travers. Inhérent aux relations humaines et à la vie collective, le malentendu leur est aussi indispensable, pour diverses raisons liées à l’autonomie de chacun et à la possibilité d’agir de conserve malgré un éventail de raisons et de motivations diverses. Cette conception positive du malentendu a quelques implications morales qui vont à contrecourant des injonctions dans l’air du temps à être authentique et à bien communiquer.

Heureusement qu’il y a le malentendu, car sans le malentendu on ne s’entendrait jamais. Charles Baudelaire

Partagez l'article sur Facebook