Usagers et professionnels de l’aide sociale : du malentendu à la rencontre

Geneviève Lacroix
Idées-société.

Tant les usagers que les professionnels de l’aide sociale éprouvent un manque de reconnaissance. Les différents dispositifs d’aide produiraient de l’exclusion en obligeant les uns et les autres à se couler dans un moule, à occuper les places qui leur sont assignées. L’image retenue des personnes exclues est négative, tandis que les travailleurs sociaux, pris entre des demandes contradictoires, peinent à élaborer un langage commun, qui leur permettrait de porter des revendications collectives. Le traitement de l’exclusion équivaudrait à en cacher les formes plutôt qu’à tenter de construire des pratiques sociales nouvelles qui installeraient entre les différents acteurs des transactions démocratiques.