Union européenne. L’importance des droits économiques et sociaux

Francine Mestrum

Le bilan social de l’Union européenne comporte avancées et reculs, mais, depuis le début des années nonante, une inflexion importante dans les orientations politiques est apparue avec la victoire des principes néolibéraux au détriment d’une véritable dimension sociale. La « gouvernance » dit donc créer le cadre nécessaire au bon fonctionnement d’une économie où les citoyens sont vus uniquement comme consommateurs. L’absence de politiques sociales fondées sur la citoyenneté et les droits a pour conséquence l’augmentation des inégalités. Les droits de l’homme et, en particulier, les droits économiques et sociaux, constituent dès lors le dernier rempart comme le démantèlement des États sociaux.