Une technologie sans frontières

Bernadette Bensaude-Vincent

Plus d’une trentaine de pays industrialisés ont lancé des programmes de recherche avec de lourds investissements à la clé, à la suite de la National NanoInititiative des États-Unis en 2001. En effet, l’approche nano, à l’échelle des atomes et molécules, est susceptible de transformer toutes les technologies existantes et entraine un nouveau régime de politique et d’organisation de la recherche. Si étroite est l’association entre les nanotechnologies et les valeurs éthiques ou sociales que, dès l’amont, les programmes de recherche ont associé des spécialistes issus aussi bien de la toxicologie que des sciences humaines et sociales, dans une perspective plutôt managériale de faire accepter ces innovations alors qu’une réflexion sur les bases mêmes de la culture occidentale, sur les frontières entre nature et culture devrait être menée pour être à la hauteur des enjeux.