Une loi pénitentiaire en Belgique, pour quoi faire ?

Christophe Mincke

En 2005, pour la première fois dans son histoire, la Belgique se dotait d’une loi pénitentiaire. Porteuse en apparence de principes généreux, elle consacrait un ambitieux projet : faire entrer le droit en prison. Dix ans plus tard, on peut s’interroger tant sur les contours du projet lui-même que sur la possibilité de son application. Et si l’objectif annoncé de normalisation de la prison cachait une chaussetrappe ?