Une histoire postcoloniale de l’Afrique ?

Pedro Monaville

Le parcours de la « bibliothèque (post)coloniale » sur l’histoire de l’Afrique montre la richesse des études en ce domaine. Néanmoins, les efforts pour donner une autre vision de cette histoire peuvent encore être poursuivis. En interrogeant leurs pratiques de recherche et d’écriture, mais également l’histoire de leur discipline et de ses institutions, ainsi que la nature de leur discours, les africanistes peuvent contribuer à créer les conditions pour pousser plus loin la décolonisation de l’histoire africaine - au-delà des limitations des études postcoloniales. Une histoire à la fois sociale et intellectuelle de la production des connaissances sur l’Afrique - laquelle est encore à imaginer - pourrait redonner un élan à la critique de la représentation développée par les études postcoloniales.