Un répit de courte durée

Donat Carlier Lechat Benoît

Plus de seize mois après les élections, les huit partis engagés dans des négociations institutionnelles ont finalement obtenu un accord global sur la réforme de l’État. De très courts moments d’autocongratulation satisfaite ont à chaque fois accompagné les approbations successives des accords partiels, sur bhv, la loi spéciale de financement, le volet judiciaire de la scission de l’arrondissement de bhv et les transferts de compétences avant de très vite faire place à de nouveaux bras de fer autour de la composition et du programme de gouvernement.