Turquie-France : une loi contreproductive

Pierre Vanrie

Le vote par le Parlement français de la loi pénalisant la négation du génocide arménien aura, outre les calculs électoralistes de Nicolas Sarkozy et de l’UMP, surtout contribué à affaiblir en Turquie le camp de ceux qui luttent pour faire en sorte que la « question arménienne » ne soit plus taboue dans ce pays.