Trente ans de lutte contre le racisme en Belgique : bilan et perspectives

Jérôme Jamin

En 1981, la Belgique s’est dotée d’un instrument légal pour réprimer certains actes inspirés par le racisme ou la xénophobie. Le texte a été adapté plusieurs fois dans le passé, notamment en précisant la notion de discrimination, en élargissant les champs d’application, ou encore en désignant des circonstances aggravantes appliquées pour certaines infractions. Bien au-delà de la lutte concrète contre des actes inspirés par le racisme, c’est le discours politique en général qui a fondamentalement changé, et le discours d’extrême droite en particulier.