The history of Emotions. An Introduction, de Jan Plampe

Geneviève Warland

Les émotions sont-elles universelles ou bien sont-elles des constructions sociales ? Constituent-elles l’opposé de la raison ou entrent-elles en symbiose avec elle ? Sont-elles de pures réactions à des phénomènes externes ou bien passent-elles par le filtre d’une perception interne, elle-même modelée par la mémoire d’expériences passées et/ou l’acquisition de normes ? D’où vient l’intérêt actuel, particulièrement en histoire, en psychologie et dans les neurosciences, pour ces formes souvent non verbales de l’expression humaine ?