Soudan. Nouveau barrage pour un pays sinistré

Miguel MennigPierre Coopman

Le barrage de Mérowé-Hamadab est en cours de réalisation sur la quatrième cataracte du Nil (au nord de Khartoum). Ce sera le plus grand barrage d’Afrique pour le plus grand pays du continent. Le réservoir aura 174 km de long, déplacera 50 000 personnes et reviendra à 1,5 milliard de dollars. Il est construit par des sociétés chinoises et soudanaises avec le Français Alstom et l’Allemand Lahmeyer International comme partenaires. Dix-mille personnes sont déjà réinstallées. Même les promoteurs les plus confiants n’arrivent pas à convaincre que ce projet gigantesque aidera réellement le Soudan, l’un des pays les plus pauvres du monde, peuplé de 33 millions d’habitants et en proie à une nouvelle guerre au Darfour, à sortir de l’impasse.

http://www.arabpress.typepad.com