Sommet du G8. Gênes : des larmes et du sang

Stefano Agnoletto

La Revue nouvelle publie ici le récit de Stefano Agnoletto, représentant du Social Forum, le mouvement pour les libertés civiles, qui organisait la manifestation de Gênes. Ce texte, auquel nous avons voulu conserver son caractère brut, témoigne de la réalité de la répression des forces de l’ordre. Il est précédé de l’interview d’un policier paru dans La Repubblica et qui confirme la version de Stefano Agnoletto.