Secta. Un conflit syndical

Théo Hachez

Les démêlés prolongés du Setca (syndicat des employés techniciens et cadres de la F.G.T.B.) de Bruxelles n’auront pas manqué de troubler. Au-delà des militants et des membres dudit syndicat, eu égard à l’intégration institutionnelle du mouvement ouvrier en Belgique, c’est l’opinion dans son ensemble qui est concernée par le licenciement contesté d’Albert Faust. Au reproche de gestion douteuse et de détournement qu’on lui adresse, il répond en dénonçant un règlement de compte politique. Beaucoup de militants, partagés, aimeraient pouvoir donner simultanément raison ou tort aux deux parties. Ce n’est pas impossible d’y arriver... Pour autant, cela empêchera-t-il que les dégâts ainsi occasionnés à l’image du syndicalisme contribuent à le déforcer ?