« Sauvons-nous nous-mêmes ». Réflexions sur la construction de nos reliances communes

Jean Leclercq

Pour répondre à la question de savoir en quoi et en qui croire, cette contribution tente d’abord de définir ce qu’il convient d’entendre par les notions de « religiosité » et, bien entendu, de « croire ». Puis, on contextualise les deux données dans la situation contemporaine où l’on constate à la fois le flottement des identités dites « religieuses » et un certain « intransigeantisme » inhérent aux monothéismes. On montre également comment la constitution dogmatique originaire du « croire » fonctionne par inclusion et exclusion, même quand celle-ci est latente, et ceci singulièrement dans le cas des théories faillibilistes du croire. Enfin, pour surmonter, les apories de cette situation, on esquisse une réflexion sur ce qui pourrait fonder une commune citoyenneté, soucieuse des droits humains.