Rose des vents. L’école de cirque de Bruxelles. Quel trésor ?

Philippe Muraille

Lettre ouverte à des amis, artistes du cirque et de ses écoles.

Votre école a fait la une de tous les médias. Délocalisations répétées et sans vrais moyens financiers vous ont obligés à remettre à plat et à discuter publiquement le sens et les enjeux de vos créations.