Reste encore un peu avec nous, Loys...

Jacques Vandenschrick

Loys Masson (1915-1969) est de ceux qui par leur engagement dans la Résistance firent l’honneur des poètes. Membre du Parti communiste, il est écarté de la direction des Lettres françaises pour cause d’indépendance d’esprit, la même qui se nourrit de ferveur évangélique, mais prend distance avec les institutions ecclésiastiques. Le lyrisme de son expression se consacre tant à la révolte devant le sort des pauvres qu’à l’émerveillement face à la beauté de la vie.