Régions linguistiques

• le 13 décembre 2015

Les régions linguistiques (taalgebieden en néerlandais, Sprachgebiete en allemand) sont des territoires administratifs créés en 1962 par une loi adoptée à la majorité simple. Elles règlementent l’emploi des langues dans les relations avec les autorités publiques (administration, justice, enseignement) et dans les relations sociales à l’intérieur des entreprises.

À l’exception des communes à statut spécial (communes à facilités le long des frontières linguistiques, région bilingue et région de la langue allemande), les régions linguistiques homogénéisent l’emploi des langues selon le principe de l’unilinguisme.

C’est sur base des frontières linguistiques « clichées » en 1962 (dans le cadre d’une Belgique encore unitaire) qu’ont ensuite été définis les territoires des 3 Régions et les zones de juridiction des 3 Communautés. Elles ont pavé la voie à la Belgique fédérale.

La Belgique comprend quatre régions linguistiques :