Raisons et principes d’un projet

Michel Molitor

Le désaccord fondamental sur l’avenir du fédéralisme a largement contribué à la longueur et à l’intensité de la crise politique. Face aux demandes d’autonomie accrue des Flamands, le monde politique francophone devra négocier des ajustements institutionnels, ce qui implique de définir une attitude commune aux francophones et de convaincre l’opinion publique francophone de la qualité du travail accompli.