Racisme et homophobie, nouvelles haines

Baudouin Massart

Il existe trois sortes de « crime de haine » ou de « violence caractérisée » en Irlande du Nord. Tout le monde connait les agressions dites « sectaires » puisqu’elles opposent traditionnellement catholiques-républicains-nationalistes, d’une part et protestants-unionistes-loyalistes, d’autre part. En revanche, les deux autres sont beaucoup plus sournoises et communes à d’autres pays européens. L’une de ces formes de « violence caractérisée » est le racisme. L’autre, considérée comme « normale » par la plupart, est l’homophobie. Les paramilitaires en sont en partie responsables. Mais, ils ne sont pas les seuls. L’Irlande du Nord reste assez conservatrice et changer les mentalités prend du temps. Pourtant, beaucoup s’y attèlent.