RW

• le 12 décembre 2015
Autonomisme, Belgique (België), partis politiques, Wallonie, PLPW, PRLW, RW (Rassemblement wallon), Fédéralisme (Belgique), Régionalisme (Belgique), Pilarisation (Verzuiling).

Rassemblement wallon (1968-1985)

Créé en 1968, le RW (Rassemblement wallon) est un parti autonomiste et fédéraliste wallon fondé par des militants et des élus issus des 3 piliers traditionnels du champ politique belge.

La fondation du RW s’inscrit dans le contexte des grandes grèves de l’Hiver 1960-1961 (création du MPW par le dirigeant syndical socialiste André Renard), du « clichage » de la frontière linguistique (1962-1963) et de l’enclenchement du processus de désindustrialisation massive du sillon Haine-Sambre-Meuse-Vesdre.

Les revendications du RW sont la transformation radicale de l’État belge en un État fédéral composé de 3 Régions autonomes : Wallonie, Bruxelles et Flandre.

Lors des élections nationales du 07.11.1971, le RW recueille 20% des voix en Wallonie. Ce score déstabilise les 3 piliers traditionnels et génère de fortes tensions au sein du PLP (ensuite du PLPW) et du PSB unitaire.

Par la suite, le RW déclinera électoralement, non sans avoir participé brièvement à des gouvernements nationaux.

En 1985, le RW perd toute représentation parlementaire et disparaît du champ politique. Le RW est victime de la migration de nombreux responsables et militants vers les partis traditionnels (création du PRLW en 1976 et endossement du programme institutionnel par le PS).