Qui suis-je ? Le libre arbitre à la lumière des neurosciences cognitives

Axel Cleeremans

Que penser aujourd’hui des rapports entre corps et esprit ? Est-il possible de décoder le contenu de mes pensées à partir de l’activité de mon cerveau ? Et comment concevoir le libre arbitre à partir du moment où ce dernier semble laisser la place au déterminisme biologique ? Les neurosciences cognitives apportent aujourd’hui à ces questions un éclairage nuancé qui doit nous amener à reconsidérer notre conception de la liberté. Si notre vie mentale ne peut en effet pas être autre chose qu’un aspect de l’activité biologique de nos neurones, l’activité de ces derniers est à son tour entièrement déterminée par l’histoire de nos interactions avec le monde et les autres. Si la liberté de pensée est bel et bien une liberté biologique, la pensée n’en est pas pour autant moins libre...