Qui a peur des homosexuels ? Violence et subjectivité

David Paternotte

Au cours des dernières années, l’actualité homosexuelle belge a été dominée par la question des violences et la (re)découverte d’une certaine vulnérabilité. Si l’homophobie a depuis peu quitté la rubrique des faits divers, ces évènements ont laissé une marque durable dans les agendas politiques et militants. On ne peut en effet faire l’impasse sur des transformations cruciales des subjectivités homosexuelles et de leur image. Si ces changements témoignent d’une acceptation accrue de l’homosexualité, ils participent aussi d’une lecture particulière des évènements, qui contribue à éclipser d’autres interprétations et alimente de nouvelles phobies.