Questions sur l’intégrité dans la recherche

Albert Bastenier

Avec une fréquence qui doit nous inquiéter, les médias rapportent de multiples écarts de conduite chez ceux dont le métier est de développer la recherche scientifique. Existerait-il une science immorale ? La question n’est pas vraiment nouvelle. Néanmoins, le contexte des dernières décennies s’est radicalisé.