Quelques balises théoriques à propos du 11 septembre

Gérard Fourez

On peut distinguer deux types de réactions aux attentats du
11 septembre. Les premières voient dans Ben Laden et ses associés des personnalités immorales, fanatiques ou folles, face auxquelles
les mots, même ceux de "guerre" ou de violence politique,
sont trop courts. Les secondes, au contraire, identifieront
dans ce terrorisme un acte - horrible sans doute - mais pleinement politique, et dont les démocraties ont à se défendre.