Quel phobique êtes-vous ?

Anathème • le 27 février 2014

Ce test fait partie du dossier « Une société au bord de la phobie » que vous propose la Revue nouvelle pour son 3ème numéro de 2014. Vous pouvez le découvrir ici en primeur.

Vous êtes né :

Quand tout allait mieux
Trop tard, dans un monde trop moderne
Trop au sud

Votre animal favori est :

Votre chien berger
L’agneau
Votre bonne portugaise

Votre film préféré est :

Orange mécanique
Les 10 commandements
Pendez-les haut et court

Un Norvégien, pour vous, c’est :

Un gars blond
Un chrétien
Un type louche, on se comprend !

Avant de vous coucher :

Quoi ? Vous coucher ? Pour qu’on vous attaque lâchement ?
Vous faites vos prières au Dieu de vos ancêtres
Vous trollez sur un forum de la DH

Vous lisez :

Les derniers chiffres de la police (et c’est très compliqué)
Le Livre, bien entendu !
Non

Question humour, vous êtes plutôt :

Commandant De Nève
Mohamed Ahmadinedjad
Dieudonné

Au rayon musique, vous vous arrêtez sur :

Le dernier CD de la fanfare de la gendarmerie
Rien, ils n’ont rien de votre prédicateur favori
Michel Sardou

Pour vous, une femme, c’est :

Une victime de harcèlement de rue
Une victime de ses bas instincts
Une victime de son mari (si elle est étrangère)

Pour vous, ce jeune homme un peu trop délicat est :

Une victime du harcèlement de rue
Un séminariste
Une proie pour les chiites lapideurs

Marine Lepen, selon vous :

Pose quand même des bonnes questions ;
Devrait s’occuper de ses enfants ;
N’est pas au niveau de son père.

Votre présentateur de JT préféré est :

Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut
Jean-Pierre Pernaut

Quel phobique êtes-vous ?

Si vous avez une majorité de « 1 » : A. D., sors de ce corps !

Ils sont partout autour de vous. Vous voyez bien qu’ils vous veulent du mal. Ce couteau entre leurs dents vous inquiète, naturellement. Et bien sûr, personne autour de vous ne semble le voir. Mais c’est un coup monté, ça ! Un coup de ceux qui tripotent les chiffres, qui tentent de minimiser, qui jouent les apprentis-négationnistes !

Vous, on ne vous la fait pas, et on ne vous fera pas croire, alors que Mme Michu vient de vous en assurer, que la situation ne va pas de mal en pis. On vole, on pille, on tue ! Vivement la généralisation des caméras de surveillance ! et de la puce GPS ! et des milices citoyennes ! et le retour de la peine de mort !

Parce que, vous, le politiquement incorrect ne vous fait pas peur. Il en faudra plus pour vous faire taire ! Aucune compromission, aucun raccourci vaseux, aucune outrance racoleuse ne vous arrêtera ! Car vous avez votre franc-parler. C’est votre droit. On est en démocratie, non ?

Ce n’est pas ça, vous n’avez rien contre les jeunes… mais, oh, vous entendez, ce petit bruit ? C’est un jeune délinquant multirécidiviste qui rampe, dans l’ombre, pour vous faire la peau ! Courez !

Si vous avez une majorité de « 2 » : Sur la route de Damas

Que vous soyez ou non tombé de votre âne, que vous révériez tel ou tel Livre, ou même, que vous soyez un adorateur de Gaïa, vous n’en démordrez pas. Tout ça, ce n’est quand même pas naturel. Les chiens ne font pas des chats. Les homos sont tous les mêmes. De votre temps, ça ne se serait pas passé comme ça !

Le problème, c’est ce nivellement par le bas, cette permissivité qui fait le lit de la contagion sodomite. D’ailleurs, quand on ne lésinait pas sur les coups de ceinture, le monde tournait plus rond. Voyez le 20ème siècle, pur produit de la grande tradition occidentale et du respect du droit naturel. A part quelques accidents de parcours, ce fut une bien belle époque ! Chacun était à sa place. Et dans d’autres pays qui n’ont pas bradé leur identité, on sait encore faire régner l’ordre public… et moral !

Mais vous êtes là, vous, debout, fier héritier des évangélisateurs d’autrefois, qui, partant de Médine ou d’Anvers, de Jérusalem ou de Madrid surent porter au firmament la prière des hommes… et faire plier le monde sous le joug des lois naturelles.

Bien sûr, vous n’avez rien contre personne, mais que l’on couvre ce sein que vous ne sauriez voir ! Que se cachent ces invertis que vous ne sauriez tolérer ! Que rampent ces hermaphrodites qui vous révulsent !

Mais, oh, vous entendez ? Ne serait-ce pas, dans le lointain, la prédication des propagateurs de la théorie du genre ? Ils tentent d’endoctriner vos enfants ! Courez à leur secours !

Si vous avez une majorité de « 3 » : Le problème, avec les Norvégiens…

Vous n’avez rien contre eux, mais il faut reconnaître que ce sont toujours les mêmes. Ils ne sont pas d’ici, ça ne vous pose pas de problème. Mais, demain, la barbe sera obligatoire, la musique interdite, et les femmes, dont vous défendez les droits impresssip… imputresc… impretric…, enfin, les droits fondamentaux, eh bien, les femmes devront toutes porter le voile. Et se faire exciser.

Ce que vous ne supportez pas, c’est de ne plus vous sentir chez vous, de ne pas savoir si votre saucisson n’est pas halal ou si une maison ne cacherait pas une mosquée. Par ailleurs, ces gens si peu patriotes qu’ils refusent de participer à l’essor de l’industrie brassicole, ça vous met en rogne.

Pourtant, vous avez des amis Norvégiens, mais bon, il faut reconnaître que tous ces salafistes exciseurs, ces derviches terroristes, ces soufis défenseurs de la charia, ce n’est plus tenable. D’ailleurs, si ça ne tenait qu’à vous… Mais non, vous préférez ne rien dire, parce que, de nos jours, il ne fait pas bon dire la vérité tout haut…

Mais, entendez-vous ? Ne serait-ce pas un appel à la prière ? Aurait-on bâti un minaret sans vous consulter ? Courez voir !

Si vous avez un équilibre entre A, B et C, vous êtes un touche-à-tout de la phobie. Si cela vous tente, la place de Frigide Barjot est à prendre…