Quand pédophilie rime avec misogynie

Françoise Gendebien

Alors que l’Église catholique interdit le mariage de ses prêtres, elle a en revanche toléré les abus sexuels et la pédophilie de ceux-ci. Le malaise de cette institution ne vise donc pas tant la sexualité en tant que telle que l’exercice de celle-ci avec les femmes. L’obligation du célibat, et la perversité qu’elle peut entrainer, s’inscrit sur un fond de misogynie et participe à son maintien.