Presse en ligne et presse papier. Complémentarité plutôt que concurrence

Tibère Tessak

Le développement d’Internet met en péril la rentabilité économique des journaux, déjà bien fragile, et bouleverse le rapport à l’information en permettant un accès immédiat. Mais le rapport de ces deux supports pourrait être complémentaire à condition que l’on tienne compte de leurs spécificités respectives : à Internet, la gratuité et des nouvelles brèves, des dépêches d’agence, du contenu multimédia, des dossiers pédagogiques... ; au journal papier, des analyses de fond payantes qui prennent du recul. Cependant la presse écrite ne pourra survivre qu’en devenant des plates-formes d’informations multimédias. De manière plus générale, il faudra réfléchir au financement d’Internet de manière à desserrer l’emprise de la publicité.