Pouvoir et réseau : en avoir et en être

Véronique Degraef

En dépit d’une égalité de droits entre les femmes et les hommes, le pouvoir reste l’apanage des hommes, majoritaires dans les réseaux sociaux. Pour rétablir l’équilibre, la Commission européenne, comme d’autres organisations internationales, mène une double stratégie qui consiste à insérer des femmes dans les réseaux qui, à leur tour, pourront mettre sur pied des réseaux actifs dans la défense de la parité. Illustration de cette politique appliquée à un cabinet ministériel belge.