Pénurie et malaise enseignant

Christian Maroy

La pénurie d’enseignants dans le secondaire et, plus encore, les
commentaires qu’elle suscite constituent un symptôme particulièrement
révélateur du « malaise » professionnel sur lequel le Girsef
mène une enquête depuis plusieurs années en Communauté française.
Les thèmes le plus souvent mis en avant ne doivent pas
cacher que l’insatisfaction trouve également son origine dans l’évolution
du travail enseignant et, plus particulièrement, au coeur de
celui-ci, dans les relations avec les élèves eux-mêmes. Il y a là
matière à nourrir une réflexion sur les manières possibles de limiter
les « stratégies de fuite » des enseignants, ou plus positivement,
sur les conditions d’émergence d’une nouvelle professionnalisation,
bénéfique au système scolaire dans son ensemble.