Nouveau féminisme, nouvelle société ou l’avènement de l’autre

Françoise Collin
féminisme.

Dans La femme majeure, Edgar Morin dénonce qu’il appelle une confusion propose au mouvement féministe. Celui-ci, estime-t-il, véhicule, d’une part, une revendication "gynécoïde" qui souligne la spécificité des femmes et exige la reconnaissance de sa valeur et, d’autre part, une revendication "androïdienne" qui prétend assimiler la femme à l’homme en tous domaines.