Ma tête est à moi

Tamimount EssaïdiBruno Martens
Idées-société.

Interdire ou non le port du foulard  ? Face à une situation qui oppose les partisans des positions tranchées, il faut ouvrir un espace de négociation sur cette pratique. Cela ne pourra se faire qu’à la condition de redonner du crédit aux femmes qui portent le foulard par elles-mêmes et pour elles-mêmes  : ni soumises ni prosélytes. Les mouvements féministes pourraient soutenir ces femmes, car ce qui se joue là est le droit à disposer de son corps, à le dévoiler ou à le voiler.