Louvain-la-Neuve a quarante ans. Des utopies bâtisseuses aux confrontations refondatrices

Paul Thielen

Le rêve de Louvain-la-Neuve n’est pas seulement la fin d’une nuit de cauchemar hantée de « Walen buiten ». En 1968, les universitaires francophones sont poussés dehors, mais ils font de cet exil un exode.
Finalement la volonté flamande d’en finir avec l’enseignement d’expression française dans sa région est l’occasion pour exiger de l’État un financement adéquat.