Logiciel libre et capitalisme

Franscico Padilla
culture, droit, Rapport Nord-Sud, Richard Stallman, Linus Thorvald.

Le logiciel libre en tant qu’ensemble de pratiques qui s’inscrivent dans les protocoles définis par la Free Software Foundation et la G.N.U. General Public Licence est à la fois un symptôme des mutations majeures des économies de la deuxième moitié du xxe siècle et une réponse novatrice à celles-ci. Quelles sont les caractéristiques de ces mutations eu égard notamment à la production des biens et services ainsi qu’à la redéfinition de leurs modes d’appropriation ? Quelles sont les limites et implications des modes de production en réseaux coopératifs exemplifiées par le logiciel libre ?