Lettre de Moscou

Alexeï Levinson

Les élections législatives de décembre 2011 et des élections présidentielles de mars 2012 resteront dans l’histoire de Russie comme une période de manifestations contre les falsifications des résultats des élections à la Douma, puis des élections présidentielles. Le pouvoir a, en effet, usé et abusé de ces pratiques. Pour une partie des citoyens, la coupe est pleine. Reste à savoir si le pouvoir entendra vraiment leurs « voix ».